Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 09:26

Benyamin Netanyahou s'est livré le 20 octobre devant le 37e Congrès sioniste mondial à Jérusalem à une gravissime déclaration négationniste, visant à exonérer Hitler de ses responsabilités dans le génocide des Juifs. Selon lui, le grand mufti Haj Amin Al-Husseini en aurait été le véritable inspirateur lors d'une rencontre avec Hitler en 1941 alors que le dirigeant nazi, aux dires de Netanyahou « ne voulait pas exterminer les juifs, mais seulement les expulser ».

Cette réécriture ignoble de l'histoire, au mépris de toutes les preuves historiquement établies de l'intention d'extermination des Juifs par le régime nazi, doit être condamnée avec la plus extrême sévérité. Cette déclaration en dit long sur la haine des Palestiniens qui anime à ce point le Premier ministre israélien qu'il en est prêt aux mensonges les plus odieux. Au moment où les thèses racistes de l'extrême-droite progressent à nouveau dans toute l'Europe, cette déclaration est parfaitement irresponsable.

Le gouvernement de la France et les autorités européennes doivent la condamner sans attendre et cesser leur politique de complaisance à l'égard de ce gouvernement israélien et de sa politique criminelle, qui constitue aujourd'hui le premier des obstacles à tout processus de paix juste et durable en Israël et la Palestine.

Parti communiste français
Paris, le 21 octobre 2015

Published by Evry-rouge
commenter cet article
26 mai 2015 2 26 /05 /mai /2015 18:16
Elections en Espagne : un signal pour toute l'Europe (Pierre Laurent)

Après les Grecs, se sont les Espagnols qui viennent d'exprimer avec force le besoin de changement politique dans leur pays. Les résultats des élections régionales et municipales en Espagne sont un signal pour toute l'Europe. Le PP perd 40 % de ses votes et le PSOE 12,5 %: les politiques d'austérité sont sanctionnées une nouvelle fois. C'est la fin d'une époque, celle de la transition post-franquiste, celle du règne du néolibéralisme flanqué d'un système politique bipartisan et corrompu. Les citoyens espagnols ont placé les questions sociales et démocratiques au cœur de leur choix. C'est à la mode en Europe et tant mieux !

Je me réjouis des bons résultats des coalitions de gauche, incluant Izquierda Unida, Podemos et des représentants-es des forces sociales en mouvement contre l'austérité. Elles sont en passe de l'emporter à Madrid, Barcelone et dans de nombreuses villes. Elles sont le signe qu'une alternative de gauche est non seulement souhaitée par des centaines de milliers d'Espagnols, mais surtout possible. J'invite toutes celles et ceux qui veulent en savoir plus, rencontrer nos amis européens et construire un projet solidaire et démocratique pour l'Europe de demain, à se rendre samedi et dimanche prochain au Forum européen des alternatives, à Paris, place de la République.

Pierre Laurent, secrétaire national du PCF

Président du Parti de la gauche européenne

Published by Evry-rouge - dans Espagne
commenter cet article
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 09:31
Le PCF, solidaire des vénézuéliens après une tentative visant à la déstabilisation du pays

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé l'arrestation d'un groupe d'officiers de l'armée de l'air, accusés d'avoir planifié des attaques contre les manifestations populaires du 12 février dernier et un attentat contre la personne du président lui-même. Il s'agit de faits préoccupants qui viennent s'ajouter aux tentatives de déstabilisation qui ont lieu dans ce pays depuis plusieurs années.

L'organisation de la pénurie sur les biens de première nécessité, la spéculation contre la monnaie nationale, le recours à la violence pour contester la victoire des forces de gauche aux dernières élections puis lors des manifestations de l'opposition en 2014, et maintenant la participation de membres des forces armées sont l'expression de la guerre sans nom que livre la droite vénézuélienne, avec le soutien de Washington, au processus de transformation débuté en 1998 avec l'élection de Hugo Chavez.

Le PCF exprime sa solidarité avec le peuple vénézuélien et avec les forces de gauche, de progrès et de justice sociale du Venezuela qui défendent la démocratie et leur droit de construire une société nouvelle indépendante et libre.

Published by Evry-rouge
commenter cet article
1 novembre 2014 6 01 /11 /novembre /2014 12:27

 

 

L’épisode inquiétant du survol, en toute impunité, en plusieurs jours des installations nucléaires stratégiques du pays par des drones d’origine inconnue est révélateur de la dégradation des capacités de défense du territoire national. Demain, avec la fermeture la base aérienne de Creil et donc de l’arrêt de la permanence opérationnelle de défense aérienne sur ce lieu, la capacité de déploiement en quelques minutes d'une force aérienne en mesure de protéger le territoire en région parisienne sera fortement compromise. Dans le même temps, de trois à six Rafales sont basés en permanence aux Emirats arabes unis et le gouvernement a envoyé cet été plusieurs Rafales en Pologne et en Lituanie dans le cadre de gesticulations militaires provocatrices de l’OTAN en pleine crise ukrainienne.

Il existe un doute très sérieux sur la capacité de l’armée française à assurer la protection des points névralgiques (énergies, ports, triage, télécoms, réseaux, industrie chimique, traitements des eaux...) de notre pays et son domaine maritime contre des agressions extérieures.

Cette situation est la conséquence des choix politiques faits par Jacques Chirac, puis Nicolas Sarkozy et confirmés par François Hollande : professionnalisation puis privatisation partielle des armées, et retour dans l’OTAN. La défense du territoire national a été délibérément sacrifiée au profit de désastreuses interventions extérieures pour le compte de l’OTAN, comme en Afghanistan ou en Libye.

Le PCF demande que l’effort de défense du pays soit recentré sur la protection du territoire national. La France doit quitter cette organisation belliciste qu’est l’OTAN et retrouver son indépendance en matière de politique extérieure et de défense afin d'agir résolument pour une démilitarisation multilatérale des relations internationales.

Drones : La défense du territoire national est-elle toujours assurée ?
Published by Evry-rouge
commenter cet article
28 octobre 2014 2 28 /10 /octobre /2014 12:06

Au moment où le rapport d'expertise commandé par la ministre de l'Ecologie est rendu public en préfecture du Tarn à Albi, l'autopsie d'un jeune homme de 21 ans s'engage afin de connaître les raisons de son décès sur le site suite à la manifestation de ce Week-end.

La mort du jeune Rémi Fraisse est intolérable. Toute la lumière doit être faite sur les responsabilités de son décès. Nous présentons toutes nos condoléances attristées à la famille et aux proches de Rémi.

Aucun projet d'aménagement ne peut justifier de telles violences et la mort d'un jeune adulte.

Nous appelons toutes les parties à retrouver le calme et la sérénité. A l'appui des conclusions du rapport d'expertise tous les responsables publics doivent contribuer à engager enfin un dialogue responsable et constructif comme le proposent les communistes du Tarn et leurs élu-e-s, notamment du conseil général, Serge Entraygues et Roland Foissac.

L'arrêt des travaux doit permettre d'examiner tous les éléments du dossier.

Tous les arguments doivent être sur la table avec l'ensemble des acteurs, sans oublier les populations locales et leurs élu-e-s, et cela en toute transparence, tant par une maîtrise publique affirmée de la préservation de la ressource naturelle que pour le développement économique et d'une agriculture d'exploitation familiale, moderne, diversifiée, respectueuse de l'environnement.

17 octobre 2014 5 17 /10 /octobre /2014 16:03

 

« La presse annonce ce matin que le gouvernement et l’Élysée ont décidé, à la demande d’une partie des députés socialistes, de moduler les allocations familiales selon les revenus dès 2015.

Il est inadmissible que cette mesure n’ait fait l’objet d’aucun débat à l’Assemblée nationale. Les tractations de couloirs l’ont emporté. L’Assemblée nationale est mise devant le fait accompli.

Au-delà de la forme utilisée, le fond reste inchangé, ce sont les familles qui paieront la facture. 800 millions d’euros en moins chaque année pour les familles alors que ce même gouvernement a fait cadeau de 41 milliards aux patrons d’entreprises, sans leur demander aucune contrepartie.
Cette mesure ne sera pas plus juste, puisqu’on s’en prend à nouveau à nos concitoyens au lieu d’exiger une juste contribution du capital. Rappelons que les dividendes progressent encore cette année pour les sociétés françaises.

Les allocations familiales étaient l’une des dernières prestations sociales universelles. Avec cette mesure, le parti socialiste met fin à un acquis issu du Conseil national de la résistance !

La brèche est ouverte. Il suffira que les futurs gouvernements à la recherche de nouvelles économies baissent progressivement ce seuil, jusqu’à faire de notre système universel de sécurité sociale « une sécu pour les pauvres ». En transformant ainsi une assurance sociale pour tous en un mécanisme d’assistanat, ce sont les principes fondateurs de la sécurité sociale que l’on foule aux pieds.

Faut-il aussi s’attendre à ce que demain le gouvernement s’en prenne aussi à l’universalité en matière de santé ? Allons-nous aussi rembourser les frais médicaux selon les revenus ? »
Jacqueline Fraysse, députée Front de gauche des Hauts-de-Seine

  • 0 8 googleplus0

14 octobre 2014 2 14 /10 /octobre /2014 12:30

Elections départementales : Valls invente l’austérité… pour la démocratie !

L’article 46 du projet de Loi de finance, déposé à l'Assemblée nationale le 1er octobre par le gouvernement, prévoit pour les élections départementales de mars 2015, de supprimer l’envoi postal au domicile de chaque électeur des professions de foi et des bulletins de vote des candidats, et de le remplacer par une publication sur Internet.

Décidément pour ce gouvernement tout est un coût : le travail, la famille, la santé, les collectivités territoriales et maintenant l’expression de la démocratie, et maintenant l’égalité des citoyens devant le suffrage universel. Après l’austérité économique et sociale, voici l’austérité démocratique.

Les élections départementales en raison du nouveau mode scrutin, du charcutage électoral des cantons et du « coup d’Etat » contre les départements, risquent de connaître une abstention record. Il est donc singulier de voir le gouvernement prendre des dispositions qui vont démobiliser encore plus l’électorat. On peut s’interroger si au fond, ce n’est pas l’effet escompté ?
Il est vrai qu’alors que l’exigence populaire d’un référendum sur l’avenir des départements grandit dans le pays, les élections départementales s’annoncent particulièrement catastrophiques pour le couple Valls-Hollande.

Le Parti communiste français demande solennellement à Manuel Valls de retirer l’article 46 de son projet de Loi de finance en raison de son caractère attentatoire à la démocratie et à l’égalité des citoyens devant le suffrage universel.

17 septembre 2014 3 17 /09 /septembre /2014 17:41

La députée de Seine-Saint-Denis et ancienne ministre Marie-George Buffet réagit aux propos, ce matin, du ministre de l'Économie, qui a évoqué qu'il y a beaucoup de "femmes illettrées" parmi les 850 ouvrières licenciées de l’entreprise GAD.

Invité de Jean-Pierre Elakabach ce matin, le ministre de l’économie a montré de son doigt rageur les 850 femmes licenciées de l’entreprise GAD en Bretagne. "Il y a dans cette société une majorité de femmes, pour beaucoup illettrées" a-t-il déclaré en poursuivant que« ces gens-là » ne pouvaient pas avoir le permis de conduire!

Ainsi, il s’est laissé aller à son penchant naturel : un mépris incommensurable à l’égard des femmes ouvrières. Pour justifier la casse du code du travail et des acquis sociaux réclamée par le MEDEF, Emmanuel Macron remet sur le tapis des idées que l’on croyait révolues pour caricaturer les femmes, les ouvrières, et surtout justifier la faiblesse et l’inégalité des salaires féminins. Le siècle de « Nana » et de « Gervaise » est pourtant bien fini et non, Monsieur Macron, l’avenir n’est pas dans le retour aux salarié-e-s « taillables et corvéables » à la merci de leur patron ! L’heure est au contraire à l’action pour vaincre l’austérité et gagner en liberté et en égalité. Pour les femmes et donc pour toute la société. Ne faut-il pas rapprocher les propos d’un des principaux ministres de ce gouvernement avec la disparition du Ministère des droits des femmes ?

Marie-George Buffet, députée, ancienne Ministre

Marie George Buffet

Marie George Buffet

Published by Evry-rouge
commenter cet article
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 16:53
CHOMAGE  REBSAMEN SE TROMPE DE CONTROLE

François Rebsamen, ce ministre du travail qui ne commente plus les chiffres du chômage tant il sont catastrophiques et contredisent, mois après mois, les prophéties présidentielles, vient de trouver les responsables de cet échec : les chômeurs eux-mêmes.

Ce matin, il annonce donc le renforcement des contrôles pour vérifier qu'ils sont bien à la recherche d'un travail.

En 2012, alors que Nicolas Sarkozy parlait comme le fait aujourd'hui François Rebsamen, François Hollande répondait qu'il ne fallait pas "s'en prendre aux plus fragiles". Mais c'était avant.

Au lieu de singer la droite, le ministre du travail ferait mieux de changer de politique. Il serait bien à la peine si les 5 millions de chômeurs décidaient d'installer des comités locaux pour mesurer les dégâts économiques et sociaux des choix gouvernementaux.

Si, à l'échelle des départements et des territoires, un suivi des aides publiques aux entreprises, comme pour le CICE, était mis en place par les citoyens, avec, d'un côté, des records de dividendes versés aux actionnaire et, de l'autre, des licenciements, des femmes et des hommes et des familles brisés.

La peur doit vite changer de camp.

Il s'agit aujourd'hui de contrôler l'activité réelle de Monsieur Rebsamen, François, recruté en avril dernier pour s'occuper de l'emploi. Certains chiffres et résultats enregistrés dernièrement nous font douter de sa capacité réelle et de sa détermination.

Le gouvernement et le patronat doivent aujourd'hui rendre des comptes.

12 août 2014 2 12 /08 /août /2014 18:19
Turquie: S. Demirtaş, candidat des forces démocratiques, crée la surprise à gauche

R.T. Erdogan a été élu président de la République, dés le premier tour, avec 51,7%. Il a mené une campagne brutale, populiste et déloyale en monopolisant notamment les médias. En polarisant à outrance les enjeux, R.T. Erdogan n’apporte aucun apaisement dans une société profondément divisée. Son premier discours sur la « Nouvelle Turquie » n’augure pas de changement dans la politique de répression contre les démocrates, les procès politiques, la personnalisation du pouvoir au service d’un capitalisme sauvage.

Les sociaux-démocrates (CHP) et l’extrême-droite nationaliste (MHP) s’étaient unis pour la circonstance en désignant un candidat commun. E. Ihsanoglu, ancien directeur de l’Organisation de la Conférence Islamique, avec 38,5%, n’atteint pas son objectif. Ce résultat entérine la fin d’une forme d’hégémonie du kémalisme.

Ce bilan est inquiétant pour l'avenir du peuple en Turquie et pour l’équilibre du Proche-Orient déjà soumis à rude épreuve.

S. Demirtas, candidat du HDP a créé la surprise, en recueillant 10 % soit une progression de 4% par rapport au scrutin de mars dernier. Sa campagne militante, dynamique et moderne s’est adressée à l’ensemble de la société turque. Il s’est fait le porte-parole des opprimés, a su rassembler les minorités, notamment les Kurdes ainsi qu’une grande partie de la gauche faisant à nouveau souffler l’esprit de Gezi. Le HDP s’impose comme une force d’avenir.

La question qui se pose pour l’ensemble des progressistes de Turquie réside désormais dans la résistance à la politique d’Erdogan. Ce dernier ne bénéficie pas d’un soutien sans faille. L’ampleur des mouvements politiques et sociaux, comme ceux de la place Taksim, des kurdes ou des alévis ont fait reculer la peur, ont redonné espoir et témoignent de l’immense aspiration à la liberté et à la justice.

Les progressistes de Turquie trouveront toujours à leur côté le Parti Communiste Français dans le combat pour une Turquie démocratique, moderne, laïque, respectueuse des droits de tous.